NOS MISSIONS

 Stop aux idées reçues sur la médecine du travail ! Nos missions ne se limitent pas seulement aux visites et examens médicaux auprès des salariés des entreprises. Que fait AGESTRA exactement ? Quelles sont les interventions d’un SSTI ?

 

Tout d’abord, il faut que noter que notre rôle est exclusivement préventif : AGESTRA a pour mission d’« éviter toute altération de la santé physique et mentale des travailleurs du fait de leur travail » par des actions de prévention basées sur la connaissance des risques professionnels, l’évaluation des contraintes physiques, environnementales et organisationnelles et les entretiens médico-professionnels.

Afin de remplir cet objectif principal défini par la loi, 4 missions s’imposent à AGESTRA :

PREVENTION

Conduire des actions de santé, dans le but de préserver la santé physique et mentale des travailleurs tout au long de leur parcours professionnel.

 

 

CONSEIL

Conseiller les employeurs, les travailleurs et leurs représentants sur les dispositions et mesures nécessaires afin d’éviter ou de diminuer les risques professionnels, d’améliorer les conditions de travail, de prévenir la consommation d’alcool et de drogue sur le lieu de travail, de prévenir le harcèlement sexuel ou moral, de prévenir ou de réduire la désinsertion professionnelle et de contribuer au maintien dans l’emploi des travailleurs.

 

SURVEILLANCE

Assurer la surveillance de l’état de santé des travailleurs en fonction des risques concernant leur santé au travail, leur sécurité et celle des tiers, de la pénibilité au travail et de leur âge.

 

VEILLE SANITAIRE

Participer au suivi et contribuer à la traçabilité des expositions professionnelles et à la veille sanitaire.

Cette démarche nous permet de traiter statistiquement les données médicales et techniques recueillies chez les adhérents pour réaliser et actualiser les atlas de risques et de pathologies, identifier les secteurs les plus exposants aux risques professionnels pour les salariés et prioriser les actions de prévention à mener qui peuvent être également correctives lorsque la situation de travail est inadaptée (études, conseils, informations…).

Ainsi, AGESTRA va au-delà des visites médicales en menant différentes actions de manière individuelle et collective pour les employeurs et les salariés en fonction de chaque situation particulière. 

VOUS AVEZ DIT PRÉVENTION ?

La notion de prévention se décline en 3 catégories : primaire, secondaire et tertiaire :

'

La prévention primaire

Elle comprend tous les actes destinés à diminuer l’apparition d’une maladie dans une population, donc à réduire le risque de cas nouveaux. En santé au travail, la prévention primaire prévient la maladie en amont par :

  • la diminution des risques professionnels;
  • l’information des entreprises sur la relation nuisance-risque-santé;
  • la formation à la sécurité et à la prévention des travailleurs;
  • l’amélioration des conditions de travail.

 

 

7

La prévention secondaire

 Elle comprend tous les actes destinés à diminuer la fréquence d’une maladie dans une population ou à en réduire l’évolution et la durée. En santé au travail, la prévention secondaire correspond : 

  • au dépistage lors de la surveillance médicale par des examens complémentaires;
  • à la correction des postes à risques.

 

G

La prévention tertiaire

 Elle comprend tous les actes destinés à diminuer la fréquence des incapacités chroniques ou des récidives dans une population, donc à réduire au maximum les complications et séquelles des maladies. En santé au travail, l’intervention se situe après l’apparition de la maladie par :

  • l’aménagement ou l’adaptation des postes de travail;
  • la prévention de la désinsertion professionnelle.

 

Aller plus loin : Consultez la réglementation !

AGESTRA met à votre disposition une page dédiée aux textes législatifs et réglementaires applicables en la matière.